X
NIVEAU D'OCCITAN

La Tròba, l'invention de la lyrique occitane XII e -XIII e siècle - Anthologie commentée du Trobar

Secteur : Littérature

Année de parution : 2017

Créateurs: Gérard Zuchetto

Editeur : Éditions Tròba Vox

i

Le monde des troubadours nous apparaît à la fois lointain, merveilleux et hermétique. Les huit cents ans qui nous séparent du Moyen Age ont créé toutes sortes de légendes et de clichés et, finalement, folklorisé ces poètes-chanteurs, qui furent maîtres dans un art révolutionnaire : le Trobar.

Dès le XIe siècle, la tròba, l'invention, jaillit sous la plume de Guilhem de Poitiers, le premier et l'initiateur, comme un nouveau printemps de joie, d'amour et de jeunesse, sans complexe et dans l'exubérance de la plana lenga romana, l'occitan !

Cette poésie-là a de l'Antiquité dans l'âme elle se chante et se déclame haut et fort, et partout, sur des compositions métriques rigoureuses ornées de mélodies qui offrent toute la musicalité au chant des mots. Ainsi, le Trobar fait un pied de nez au latin des actes administratifs et de la prière, bouscule la tradition féodale, et prône des valeurs laïques et humanistes, pour s'affirmer comme un art exceptionnel et subtil, un fin trobar forgé de motz de valor, mots de valeur, et œuvré dans l'art d'amor.

Les troubadours inventent la littérature moderne.

Laissez votre commentaire

<