X
Musicien poly-instrumentiste, musicologue, ethnomusicologue, luthier, compositeur, pédagogue, chanteur, organisateur de festival et de rencontres…

Henri Maquet est un musicien polyvalent tous azimuts, au service d’une culture vive et bio-dynamique. Élevé aux sources musicologiques et aux répertoires populaires des pays d’Oc, il distille sa créativité par les chemins de la recherche, de l’empirisme et de la spontanéité.

Il présente son travail depuis 1994 sur les scènes avec différentes créations et formations, dont, entre autres : Ventadis, Mont-Joia, Duo Maquet Bachevalier, Pagan, Projet Caitos, Talabrène, Collectif Tapenade, Polyphonic System, Bal Pop Tronic (collectif Freesson), avec Benjamin Mélia ainsi que Claude Guerre … en solo également avec ou sans boucles samples et effets. Il a trois albums à son actif : Li tambourado de l’Amour de Th. Aubanel , Terraire Nòu, #1.

Ainsi que deux festivals : ZinZan , Le Chant du Roseau.
Henri Maquet est aussi agitateur de bals imprévus, MC de carnaval, conférencier subversif, ambianceur d’atelier vocal, …

RÉFÉRENCES

Le travail d’Henri Maquet est reconnu depuis de nombreuses années dans le milieu des musiques traditionnelles. Tout d’abord par Jan-Mari Carlotti qui le soutient très tôt et l’implique dans des créations de l’Association Mont- Joia (Noëls de Provence et de Catalogne). Le Muséon Arlaten, le Musée Départemental de l’Arles Antique ainsi que les archives Départementales Gaston Deferre lui ont confié plusieurs créations (concerts-conférences).

En 2008, il crée le Festival ZinZan, reconnu par les artistes des Pays d’Oc. Sam Karpienia (Dupain) et Laurent Cavalié (Du Bartàs) disent de cet évènement dans Mondomix qu’il s’agit du meilleur festival des pays d’Oc. La même année, sortie de l’album Li Tambourado de l’Amour de Théodore Aubanel par Henri Maquet & le Collectif Tapenade. Ce premier opus signe la volonté d’une création pleine de perspectives nouvelles et à la fois ancrée dans son héritage. Le disque est accueilli avec succès dans le milieu des musiques traditionnelles, et reçoit les «Bravos !» de Trad Mag, ainsi que le Coup de Coeur Benjamin Minimum, rédacteur en chef de Mondomix.

En 2010, il participe à la tournée Noëls des Gitans de Provence auprès de la Compagnie Rassegna. En 2011, il crée Le Chant du Roseau, rencontres transversales sur la facture instrumentale entre luthiers, botanistes, musiciens, acousticiens, sociologues... Cet évènement, ancré dans le territoire, proposant une vision à la fois culturelle, environnementale et durable, monté en partenariat avec les Parcs Régionaux des Alpilles et de Camargue, est le premier projet inter-Parcs en France. Il a été reconnu au Congrès 2011 de la Fédération des Parcs Régionaux comme meilleur projet innovant. Reconnu également comme pédagogue, Henri Maquet travaille depuis de longues années comme enseignant ponctuel ou formateur avec le Conservatoire des Musiques du Pays d’Arles, le Centre de Formation des Musiciens Intervenants de l’Universté de Lille III, l’Association ETC, le Festival Les Suds à Arles, le Collectif FREESSON, les musées, les Parcs, les médiathèques,...

Depuis 2013, il travaille au côté de Manu Théron sur la création Polifònic System, avec Ange B (Fabulous Trobadors) et Clément Gauthier. En 2015, il participe à la tournée Noëls de Provence et du Languedoc avec le Cor de la Plana et Aymé Brees. Depuis 2014 au sein du Collectif FREESSON, il travaille au côté de Jankenpopp et Tapetronic, artistes électro-numériques reconnus. Leur projet en trio, Bal Pop Trònic, refonde les répertoires traditionnels sur des bases électros tout en se réappropriant les codes et conventions des bals traditionnels.

Depuis 2013, son projet solo, DELTA SÒNIC, révèle l’ouverture de ses créations sonores et sa capacité à manipuler les codes et les outils sonores. Pour ce seul projet : En 2014, il fait l’ouverture du Festival des Hautes Terres, ainsi que la première partie de Lo Jo au Nomad Café (Marseille), ... En 2015, il fait l’ouverture du Festival MIMI (Marseille) où il a été particulièrement remarqué et joue pour la Nuit des 20 ans du festival des Suds à Arles, au Vivat (l’Armentière), Showcase à Babel Med, en direct à France Inter pour l’émission Comme un Bruit qui court, à l’occasion de l’inauguration de la Maison de la Radio, au Hublot à Nice,...

La première moitié de 2016 a été consacrée au mixage, mastering et auto-production de son album, #1. Dès octobre , une tournée de sortie (Paris, Nice, Marseille, Aix, Arles,...) accompagnera la diffusion de cet album. A noter également, sa participation au projet et à la conférence « ACOUSMATIC OC » de Benjamin Minimum présentée à Babel Med en 2016.

Creacions

Coordenadas de l'artista

2 Boulevard des Lices, 13200 Arles, France

Escrivètz a la Fabrica

<