X

Olé ! parla occitan : le miracle Laurent Cavalié

Publié le 14 December par CIRDOC proposé(e) par CIRDOC
Une chronique mensuelle pour (re)découvrir la création occitane sous toutes ses formes. Portraits d'artistes, de penseurs ou d'artisans, annonce d'une actualité, présentation d'un courant, d'une pratique ou d'une tendance, le CIRDÒC vous présente sa chronique pour faire rayonner, aujourd'hui et demain, la culture en occitan. 

Lire la chronique sur le site de Olé Mag : ici !


Le miracle Laurent Cavalié
À contre-courant des vents dominants, la culture occitane accomplit chaque jour des miracles. C’est particulièrement le cas dans la nouvelle scène musicale occitane, en pleine expansion depuis le début des années 2000. Parmi les faiseurs de miracles : Laurent Cavalié, chanteur, musicien, sauveur-restaurateur de mémoire musicale collective. Plusieurs casquettes pour un personnage à part. « Il y a une énorme culture sous nos pieds » expliquait Laurent Cavalié à un journaliste de Libé en 2014. Laurent Cavalié collecte son territoire, l’Aude, micro à la main, depuis des années. Patiemment, il fait sortir de terre l’incroyable bibliothèque des chants, des émotions, des esthétiques transmise de génération en génération, sans cesse recréée, sauvée in extremis de la ruine définitive. Il y puise l’inspiration pour créer un répertoire hors des courants, universel, résolument populaire. Ainsi se dévoile sa pratique musicale : faire voyager la mémoire des femmes et des hommes entre hier et demain, dans une démarche généreuse qui replace l’artiste dans son environnement. Dans un espace, méditerranéen. Dans une culture, languedocienne. En 2006, il lance le groupe Du Bartàs, pour témoigner de ce Languedoc multiculturel où s’entremêlent depuis toujours la grande et la petite Histoire, le mythe et la réalité, l’ici et l’ailleurs. Dès lors, le quintet enchaîne les tournées, se fait repérer à l’international et parler de lui dans les médias nationaux. Début décembre sortira son deuxième album solo, Mon Ombra e ieu, en souscription sur le site du label Sirventés. Une nouvelle aventure, introspective mais traversée par ce lien intime qu’il entretient avec la culture collective de tout un peuple. Comme une façon de se sentir lié à cette chose qui infuse, souvent sans être nommée, tout autour de lui. Un goût, un paysage, un son, et autant de matériaux qui font des chansons de Laurent Cavalié ce qu’elles sont : miraculeuses.

Lo còla del CIRDÒC

www.sirventes.com

Laissez votre commentaire

<