X

Djé Balèti

Genre : Rock

Langue : Occitan

Membres : Jérémy Couraut : espina, chant , Frédéric Mialocq : batterie, Sophie Ramia Medina : basse

Fait partie de : Sirventés

Aires culturelles : Languedoc, Provence, Méditerranée

On peut bien faire le tour du monde, quelque part la Terre est ronde… Mais, de ce voyage, en revient-on jamais vraiment ?

Le voyage questionne notre rapport à l’identité, au « Qui suis-je ? » et à l’ « Où vais-je ? », et notre lien à l’autre, aux autres, ceux qu’il faut aller voir vivre pour se rendre compte, qu’au fond, nos différences sont quantité négligeable. Jérémy Couraut, dit Djé Balèti, a fait le tour du monde, et celui de la question, avant de revenir poser ses valises, chargés de souvenirs bien plus familiers qu’exotiques, à Niça la Bèla, sa ville, là où tout, pour lui, avait commencé. Dans son road-trip au long cours il eut le temps d’apprendre et comprendre les musiques que l’on dit, à tort, « du Monde », celles qui sont de partout en étant de quelque part : la tarantelle du Sud de l’Italie, les cuivres de Balkans, la java parisienne, les rythmes caribéens, le blues sub-saharien, le rock anglais, la transe indienne, le forró brésilien… Riche de ce folklore mondial en réinvention permanente, il le marie à sa culture niçoise, aux rites carnavalesques, populaires par essence, crée son style musical, le « Pica doun pica » (en gros, ''ça tape où ça peut'' !) amplifie un instrument oublié, symbole à lui seul de l’union des deux rives de la Méditerrannée. Son « espina », son dard, lui offre une totale liberté, avec elle il pique, titille et agite le public, chante (avec lui) les chapacans, les estofagarris, tout ce qui embête et ennuie. Djé Balèti vient faire bolegar et trampinar, mais aussi travalhar e mai benlèu rompre li tantiflas ! La catharsis-balèti : le meilleur moyen de vivre et d’exprimer, tous ensemble, la même chose !

Clips
Le clip réalisé par Linda Cerqueda pour le titre "La Sirena" a été finaliste du concours de clips musicaux d'animation de la BPI "Faut qu'ça bouge" en 2015. En savoir plus


Coordonnées de l'artiste

Écrivez à la Fabrica

<

SUIVEZ LES