51 Nadau
X

Nadau

Genre : Chanson, Trad, Folk

Domaine d'activité : Groupe

Langue : Occitan

Membres : Miquèu Maffrand : chant, accordéon diatonique, boha , Ninon Maffrand : chant, clavier, Sèrgi Cabos : guitare électrique, chant, guitare acoustique, mandoline, basse, vielle, Joan-Pèir Medou : guitare électrique, chant, banjo, guitare acoustique, mandoline, basse, clavier, Fabrice Manconi : batterie, Cédric Privé : violon, Michaël Tempette : boha, flûte, fifre, bodega

Aire culturelle : Gascogne

i

Un còp èra, Nadau. Tarbes, fin 1973, le groupe « Los de Nadau » naît de la rencontre de Michel Maffrand, Jacques Roth et Ninon Paloumet. La nouvelle chanson occitane existe déjà, avec Marti, Patric et Los Caminaires d'Òc en Languedoc, Delbeau en Gascogne,  Verdier en Limousin. Après l'explosion de 1968, beaucoup de jeunes se retournent vers leurs racines. Les salles sont pleines, le Larzac est en lutte, les espoirs immenses. Un slogan commence à  résonner dans toute l’Occitanie : "Volèm viure al país !" Le premier disque sort à l'été 1975 : Monsur lo regent, chansons revendicatives, mais aussi chansons d'amour. Le groupe accompagne les luttes viticoles et ouvrières, c'est l'époque de la chanson "engagée". Très vite sortent "La venta a las enchèras" en 1976, et "L'immortèla" en 1978, chanson phare qui deviendra un hymne occitan. En 1980 naît à Pau la première Calandreta. Nadau sera toujours aux côtés de Calandreta dans le combat qu'elle mène pour la langue. Il s'implique également dans les premières radios libres, dans le journal "Pays". Depuis ? Pas moins de treize albums, deux DVD, près de cent milles disques vendus, plus de mille concerts, trois Olympias et… des milliers de gens qui reprennent en cœur ! Quarante ans que Nadau remonte le parcours de la mémoire comme un saumon remonte la rivière en nous parlant de notre langue, de notre pays, de nous, intimement, comme au creux de l’oreille…

Coordonnées de l'artiste

05 59 83 36 06

Écrivez à la Fabrica

<