X

Danse avec ta grand-mère

Genre : Chanson, Folk, Forró, Trad

Langue : Bilingue Occitan-Français

Aire culturelle : Languedoc

Année de parution : 2004-09-28

Créateurs: Bombes 2 Bal

Editeur : Tôt ou Tard

i

Danse avec ta grand-mère (2004) a ouvert le bal à des sonorités mêlant la langue d'oc du sud-ouest de la France au forro du Nordeste brésilien. Le forró, musique de danse populaire tire dit-on son nom du « for all » que les Anglais affichaient à l’entrée des bals, au dix-neuvième siècle, quand ils participaient à la construction du chemin de fer du Pernambouc ; et lorsque Portugais et Galiciens ont emporté au Nordeste des chansons des troubadours occitans, chansons que les embaladores, chanteurs-improvisateurs du cru, ont adoptées et adaptées. Les Fabulous Trobadors, duo de Toulousains tchatcheurs, composé de Claude Sicre et Ange B, ont souvent fait résonner cette parentèle.

Claude Sicre, qui accompagne Bombes 2 Bal depuis leurs débuts, a écrit la plus grande partie de leur répertoire, titres inédits ou adaptations de traditionnels. À ce deuxième album, il donne des sonorités moins nordestines, plus occitanes, dans le but d'inventer un bal en accord avec cette région.

L’album se veut une ouverture sur une Occitanie voyageuse, comme en témoignent les divers instruments de musique utilisés. Outre la zabumba (grosse caisse), l’alfaia (gros tambour) et l’agogo (deux cloches en bois) nordestins, on trouve également la cabreta, cornemuse de l’Aveyron et du Cantal ; l’esclòp, violon en forme de sabot, originaire du Quercy ; le tympanon pyrénéen, tambour à cordes, et les flûtes à trois trous béarnaises, cousines du galoubet de Provence - d’où viennent aussi les palets, petites cymbales ; les trucanètas, deux côtes de bœuf qui se jouent à une ou à deux mains ; les esquilons, grelots semblables à ceux que portent les brebis, emblématiques de la musique occitane, mais aussi bengali ; l’ektara, cordophone des Bauls, troubadours mendiants du Bengale, instrument acclimaté quartier Arnaud-Bernard depuis deux décennies ; Tusta-zo’in, ou flexatone, inventé dit-on pour accompagner les dessins animés, joués par de rares Américains et Jamaïcains.

Laissez votre commentaire

<