X

"Lo diable es jos la pòrta – planhespingadis per un país voide"

Estil : Cançon, Polifonia

Lenga : Occitan

Airal lingüistic : Limousin

Annada de parucion : 1978

Creator: Jan dau Melhau

i

La première version de Lo diable es jos la pòrta date de la fin des années soixante-dix et si cette œuvre alors ne fut pas donnée à entendre en public, elle fit l’objet d’une gravure sur disque, Jan dau Melhau l’interprétant seul à la voix et à la vielle-à-roue. L’auteur avait de longtemps l’idée de développer, d’enrichir cette suite musicale. C’est désormais chose faite. Le spectacle se présente comme un ensemble ininterrompu de quatorze séquences vocales (il y en avait six précédemment) tenu par le son continu de l’harmonium indien qui est aussi instrument mélodique et harmonique, le tout étant ici et là agrémenté d’un jeu de percussion. Lo diable es jos la pòrta – planhespingadis per un país voide (Le diable est sous la porte – plainte à danser pour un pays vide) rappelle au jour toute une mythologie qui dès lors entre en résonance avec des peurs et des désirs enfouis plus ou moins loin dans nos consciences sur fond de grand saccage, désert et désertion. La tonalité en est certes plutôt sombre mais la grande variété mélodique, polyphonique et rythmique permet aux optimistes impénitents d’y puiser quelque espoir. Avant le spectacle pré-spectacle en quelque sorte – tauvera, les deux voix disent en français ce dont a besoin pour suivre qui ne comprend pas l’occitan du Limousin.

Daissatz un comentari

<